L'accord de coopération


En 2003, un accord de coopération avait été signé entre la Région wallonne et la Fédération Wallonie Bruxelles. Il visait la promotion et le développement de l'ErE en Wallonie, une meilleure organisation de l'offre d'animation, la création de synergies entre les CRIE et les CDPA et une plus grande visibilité de ces deux réseaux. Cet accord était mis en œuvre par l'AGERS et la DGARNE.

Un programme d'action avait été défini, visant une coopération dans différents domaines:
1/ Une coopération dans le domaine de l'information.
2/ Une coopération dans le domaine pédagogique.
3/ Une coopération dans le domaine de l'intégration de l'ErE dans le cursus scolaire.
4/ Une coopération en vue d'offrir une aide structurée aux écoles qui inscrivent le développement durable dans leurs projets d'établissement.
5/ Une coopération dans le domaine de l'échange des expériences et des savoirs des animateurs pour améliorer les pratiques.
6/ Une coopération logistique sera organisée.

Pour lire le décret et le programme d'action de 2003, cliquez ici

En 2007, la Région de Bruxelles capitale, et plus précisément l'IBGE, a demandé à entrer dans cet Accord. Les textes ont dès lors été adaptés pour inclure cette nouvelle structure. Ce nouvel accord, relatif à l'éducation à l'environnement, à la nature et au développement durable, a été signé par les trois gouvernements en 2011. Ses objectifs sont les suivants:
1. dynamiser l'information des actions et campagnes entreprises par les trois administrations concernées, en les insérant dans leurs programmes d'actions respectifs;
2. renforcer la création d'outils pédagogiques de qualité dans le domaine de l'éducation relative à l'environnement, à la nature et au développement durable;
3. développer une meilleure intégration de l'éducation relative à l'environnement, à la nature et au développement durable dans le cursus scolaire afin d'offrir aux élèves et étudiants une éducation citoyenne responsable;
4. offrir une assistance structurée aux établissements scolaires et institutions d'enseignement supérieur qui inscrivent le développement durable dans leur projet d'établissement;
5. assurer l'échange réciproque des connaissances et des expériences entre les acteurs de l'éducation relative à l'environnement, à la nature et au développement durable dans un but d'amélioration des pratiques pédagogiques;
6. assurer une collaboration logistique dans le domaine de l'éducation relative à l'environnement, à la nature et au développement durable. 


Pour plus de détails, vous pouvez consulter le texte de l'Accord ainsi que le programme d'actions.

Cet Accord de coopération est mis en œuvre au moyen d'un programme d'actions triennal évolutif, géré par un Comité de Pilotage. Ce comité supervise et évalue régulièrement les actions liées à l'Accord. Il est également chargé d'établir un rapport d'activité annuel transmis aux Gouvernements de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Région wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale.
Un Groupe de Travail Organisationnel a aussi été mis en place pour assurer la concrétisation de ces actions et faire le lien entre les différentes structures.
Par ailleurs, une des missions de l'Accord de coopération est l'analyse d'outils pédagogiques. Le Comité scientifique et pédagogique, qui est chargé de ce projet, est à la disposition des CDPA, CRIE ou toute autre structure subventionnée par une des trois institutions. Le comité peut notamment être consulté lors de la création de l'outil. Pour en savoir plus sur ce Comité scientifique et pédagogique ou présenter un outil, vous pouvez contacter Evelyne Otten (evelyne.otten @ spw.wallonie.be).
 
Tous les partenaires de cet Accord sont présentés sur cette page